Brunsvigia josephinae

De semeur
Aller à : Navigation, rechercher
Brunsvigia josephinae.jpg
Brunsvigia josephinae-1.jpg
Famille : Amaryllidaceae
Nom latin : Brunsvigia
Synonymes : Amaryllis gigantea Marum, Amaryllis josephinae Redouté, Brunsvigia gigantea (Marum) Traub, Brunsvigia josephinae var. angustifolia Ker Gawl.
Noms vernaculaires : Brunsvigia josephinae
Description : Cette plante a de loin la plus grande inflorescence et parmi les géophytes en Afrique du Sud. Ses grandes ombelles frappantes sont facilement visibles au moment de la floraison.

Description Les plantes sont caduques et croissent en hiver. Les feuilles apparaissent uniquement en hiver et meurent rapidement de retour en été avant que les fleurs sont à la charge à la fin de l'été à l'automne. Les plantes, y compris l'inflorescence poussent à environ 0,65 m de hauteur. Les ampoules sont généralement exposés, 200 mm de diamètre et recouvertes d'sèches, tuniques papyracées. Les 8-20 feuilles sont gris bleuâtre, comme sanglé, et environ 600 x 200 mm.

Les 30-40 fleurs sont réalisées à l'ouverture, de diffuser largement ombelles, sont rouge foncé et jaune-orange vers la base. Les fleurs individuelles sont tubulaires, mesure 15mm de long et produisent un nectar, ce qui est apprécié par sugarbirds. Le corps de la fructification est une capsule de 30 à 50 mm de long, plus ou moins cylindrique. Les graines sont ovoïdes, vert rougeâtre, charnue, de 5-10 mm de diamètre et sont dispersés lors de la rupture de la capsule comme il est soufflé par le vent. À partir de graines, les plantes peuvent prendre jusqu'à 14 ans pour mûrir.

Distribution Grandir dans l'habitat Plantes se produisent dans la zone de précipitations hivernales du Karoo ouest, Worcester, Malgas à Willowmore. Ils se trouvent généralement sur la fontaine et exposés versant sud dans des sols sableux à argileux dans Renosterveld cassé, surtout dans Malmesbury schiste, le calcaire et le grès patiné. Être géophytes à feuilles caduques, ils sont capables de résister à des sécheresses saisonnières et des températures très basses en hiver et sont également résistants aux feux de veld.

Dérivation de nom et historiques aspects Le nom de famille Amaryllidaceae est du nom Amaryllus qui était une jolie bergère communiquée par Théocrite, Virgile et Ovide. Edmund Spenser a utilisé le nom en 1595 pour Alice, fille de Sir John Spenser, plus tard comtesse de Derby et ancêtre de la princesse de Galles. Le nom du genre Brunsvigia a été nommé en l'honneur de la maison de Brunswick. Le nom josephinae spécifique a été nommé en l'honneur de l'impératrice Joséphine, première femme de Napoléon. Il ya environ 20 espèces de Brunsvigia trouvés dans le sud de l'Afrique. Brunsvigia orientalis est une autre espèce bien connus.

Écologie Les fleurs tubulaires sont à la charge sur une grande ombelle assis sur de longues tiges jusqu'à environ 650 mm de long. Les fleurs sont ainsi parfaitement annoncés au sugarbirds de nectar-manger qui pollinisent les fleurs. Les graines sont dispersées par le culbutage de l'inflorescence dans le vent.

SES U et aspects culturels Outre sa valeur en horticulture ornementale, les tuniques de bulbes secs sont utilisés comme un pansement. Il est connu que les jeunes hommes Xhosa utilisent les tuniques que plâtres après la circoncision.

Grandir Brunsvigia josephinae

La multiplication se fait par graines ou végétative. Les plantes peuvent être cultivées à partir de graines, qui devraient être semées tôt après la maturation comme la graine commence à germer alors. Un milieu grossière comme le sable de la rivière est idéal et les semis doit être maintenue humide, mais pas trop mouillées. Il faudra de nombreuses années pour ces atteignent l'âge de la floraison.

Il est également possible de séparer les ampoules à partir de plantes matures qui se multiplient sous la terre.

Une autre méthode végétative est de couper une petite partie de la base de l'ampoule où les racines émergent et le planter dans un milieu grossier. Bulbilles doivent apparaître à la base dans quelques mois. Cela doit être fait dans le stade végétatif de le cycle de croissance avant l'apparition des feuilles.

Ces plantes peuvent être cultivées dans le jardin dans les climats convenables, ou dans des pots.

Peu de parasites sont connus pour attaquer B. josephinae l'exception de la pyrale du amaryllis, une chenille avec des marques jaunes et noires sur son corps. La chenille est la plus active la nuit où il peut être trouvé ennuyeux dans les feuilles ainsi que des fruits. Il est conseillé d'utiliser la lutte biologique par l'introduction d'oiseaux insectivores au jardin. Les oiseaux ne mangent pas ces vers! En variante, un insecticide systémique peut être utilisée.
Terre : sableuse
Exposition : soleil
Multiplication : semis
Strate végétale : Herbacée
Pollinisation : autogame
Type de végétation : caduc
Cycle de vie : vivace
Propriétés : Bulbe
Origine : Afrique du Sud


Commentaires et appréciations


Agapanthe_sylviaAMARYLLIDACEESClivia fiche suivante